Billeterie en ligne
video
Les vidéos en ligne ont été numérisées avec le soutien du Conseil Régional du Nord/Pas-de-Calais
et des plans de numérisation 2009 et 2010 du Ministère de la Culture

DOUBLURE (LA)

de ACCETTONE Jean-Louis

FRANCE, 2006, 00:11:42

Production : EQUIPE MONAC UN
Genre : Art vidéo
Mots-clés : Guerre, Mémoire, Résistance, Société

Résumé :
1942. Léon Brun est arrêté, comme tant d’autres militants communistes français. Sans procès, il est condamné à 20 ans de travaux forcés, puis emmené au centre de détention de Sieburg, en Allemagne. Battu, torturé, malade, il ne reviendra jamais de l’enfer du camp. Esther Brun, son épouse, a été arrêtée elle aussi, un peu plus tard, pour ses activités militantes. Elle a été enfermée en France, puis dans un camp de travail en Allemagne, à Oranienburg, où elle a passé un an. Lors de la libération des camps par les troupes alliées, Esther a pu retourner en France, affaiblie par les conditions de vie inhumaines qu’elle a subi durant un an. Après la guerre, les effets de son mari sont rendus à Esther. Parmi ces effets, une veste. Quelques années plus tard, Esther a décousu la veste pour en faire une culotte courte, qui habillerait l’un de ses deux enfants. A l’intérieur de la doublure, le tissu était parcouru d’une écriture de stylo. Léon avait écrit une lettre jour après jour, durant sa captivité. J’ai eu la chance de rencontrer Esther Brun en 2000, puis de la filmer régulièrement afin d’enregistrer ses témoignages de résistante. Elle avait alors 96 ans, une mémoire et une élocution incroyable. J’ai filmé les entretiens sans me poser de questions quant à l’avenir de ces images. Il s’agissait avant tout d’enregistrer, de garder, d’archiver. Je n’ai toujours pas donné de forme à ces heures d’entretiens. Un jour, Esther m’a raconté l’histoire de la lettre, écrite à même la doublure de la veste de son mari. Puis elle m’a prêté le morceau de tissu, que j’ai pu filmer. J’ai également recopié la lettre. Aujourd’hui, j’ai réalisé un document d’une durée de onze minutes à partir de cette lettre. J’ai réalisé les images, à partir de la doublure retrouvée, mais aussi à partir de paysages vus à travers les barreaux d’une fenêtre en contre-plongée. Ces paysages sont principalement des ciels, clairs, pluvieux, gris, orageux. On y voit également des images d’archives d’Esther, de Léon et de leurs enfants, un chat qui passe. Le jour passe, la nuit passe, les oiseaux passent. (Jean-Louis Accettone)

puce imprimer la fiche

Langue originale : français
Fiche technique : Avec la voix de Jean-Marc MUSIAL
Format d'origine : vidéo
Cadre : 4/3
Chromie : Couleur
Version(s) disponible(s) : Version originale française

Location : 46 euros

Vente : 61 euros

Vente : 76 euros

puce réserver (mise à disposition temporaire de copie)

réserver (vente aux personnes morales, sans prêt de la copie)

puce réserver (vente aux personnes morales, avec autorisation de prêt)

La location et la vente de copies des vidéos du catalogue s'adressent essentiellement aux professionnels (structures culturelles, Èducatives ou associatives), pour en savoir plus veuillez consulter la rubrique programmer