Billeterie en ligne
video
Les vidéos en ligne ont été numérisées avec le soutien du Conseil Régional du Nord/Pas-de-Calais
et des plans de numérisation 2009 et 2010 du Ministère de la Culture

THERAPIE DE GROUPE

de FATMI Mounir

FRANCE, 2003, 00:18:38

Production : FATMI Mounir
Genre : Art vidéo
Mots-clés : Allégorie, Guerre, Politique, Société

Résumé :


Thérapie de groupe (2002-2003) organise un montage parallèle, dans le temps et dans l’espace, entre des manifestations contre la première guerre du Golfe organisées à Rabat en 1996, et des manifestations contre la guerre en Irak organisées à Paris en 2002. D’une décennie à l’autre, d’un continent à l’autre, d’une ville à l’autre, les temps, les lieux, les foules, les banderoles, les chants, les danses se mêlent. En contre-point à la transe générale, Mounir Fatmi ponctue les plans de ces calmes inscriptions qui caractérisent son œuvre tant vidéographique que plasticienne : « j’ai tellement peur » ; « je me sens perdu » ; « je crois que j’ai attrapé la haine »… Aux peuples inécoutés (marocain et français), au peuple inaudible (les Irakiens), Mounir Fatmi assure un petit site de visibilité et de lisibilité : « Non au silence arabe », proclame une banderole ; « ceux qui peuvent rêver ne dorment plus , dit une inscription du narrateur anonyme ; « Thérapie de groupe », relativise le titre du film. Mais le montage parallèle fusionnel et la mise au ralenti de certains événements gestuels déchaînent totalement le discours verbal et calligraphique : c’est de la force des peuples qu’il s’agit ici, cette force opprimée par l’appareil économico-militaire, confisquée et refoulée par les pouvoirs politiques, déniée par l’appareil médiatique. La description d’une telle énergie s’avère très neuve, elle ne correspond plus en rien à nos réflexes nés des pages de Michelet ou de Victor Hugo, des plans d’Eisenstein, des photographies d’Akadij Sajchet. On lui trouverait plutôt comme origine les romans factographiques de Victor Chklovski (Voyage sentimental) ou les sérigraphies révolutionnaires mélancoliques de Gérard Fromanger. Au lieu du triomphalisme habituel, Thérapie de groupe décèle la foule dans le peuple, c’est-à-dire le moment de son inorganisation et de son inutilité ; le film affirme la solitude, la peur et la mélancolie en pleine action revendicative collective ; et il ne détourne pas le regard au moment rituel de la haine (brûler le drapeau américain) qui, aux yeux des contradicteurs approximatifs, pourrait confondre la protestation légitime avec n’importe quelle propagande. Mais justement parce que Thérapie de groupe admet de telles composantes (le désordre, l’effroi, la haine), la description de la colère des peuples par Mounir Fatmi débloque une puissance historique qu’avaient retenue les vannes de l’imagerie née d’une sédimentation passéiste et des dénis médiatiques.

Nicole Brenez

puce imprimer la fiche

Langue originale : français
Fiche technique : Texte écrit
Format d'origine : vidéo
Cadre : 4/3
Chromie : Couleur
Version(s) disponible(s) : Version originale française et version originale française sous-titrée anglais

Location : 120 euros

puce réserver (mise à disposition temporaire de copie)

La location et la vente de copies des vidéos du catalogue s'adressent essentiellement aux professionnels (structures culturelles, Èducatives ou associatives), pour en savoir plus veuillez consulter la rubrique programmer