Billeterie en ligne
video
Les vidéos en ligne ont été numérisées avec le soutien du Conseil Régional du Nord/Pas-de-Calais
et des plans de numérisation 2009 et 2010 du Ministère de la Culture

SUPREMATISME POUR L'AUTO DEFENSE

de FATMI Mounir

FRANCE, 2006-2009, 01:4::31

Production : STUDIO FATMI
Genre : Art vidéo

Résumé :
En 2006, mounir fatmi  débute le projet « Suprématisme pour l’auto-défense » qui a pour point de départ les archives du FBI sur le Black Panther Party, rendues publiques par le Gouvernement américain sous le Freedom of Information Act.Les transcriptions des écoutes des leaders du mouvement bien que rendues publiques conservent leurs secrets, les responsables du FBI ayant caché les informations jugées sensibles.
A la réception de ces documents, l’artiste décide d’effacer à son tour le texte qui a été considéré comme non dangereux à la diffusion. Ainsi plus de 2 000 fichiers et documents d’archives du FBI concernant le mouvement BPP ont été traités entre 2006 et 2009.

Quel lien peut avoir le suprématisme, mouvement abstrait russe initié par Malevitch en 1915, et le concept politique de «self-defense » des Black Panthers qui naît à Oakland en 1966 ?

Le projet « Suprématisme pour l’auto-défense » créé ce lien entre ces deux mouvements l’un artistique et l’autre politique. Mounir Fatmi ne se limite pas à une lecture de l’histoire, c’est l’écriture de l’histoire qui l’intéresse et surtout qui elle était écrite.
Les mêmes mécanismes d’association des idéologies aux mouvements artistiques se retrouvent dans le projet « The dynamic Geography of History ». Cette pièce est constituée de posters sur lesquels le spectateur peut lire : Le minimalisme est capitaliste, le cubisme et colonialiste, le futurisme est fachiste, etc.  

Le résultat final de ce travail de quatre ans est un ensemble de formes géométriques qui s’apparentent aux dessins suprématistes de Malevitch. Le glissement s’opère dès le processus de création : l’œuvre est faite avec la complicité des censeurs d’information des bureaux du FBI, puisque ce sont eux qui initient l’oeuvre à leur insu.
L’œuvre répond finalement cette question qui revient souvent dans le travail de l’artiste : comment passer d’une question politique à une proposition artistique?



Note: Une première partie de ce travail à été montrée pour la première fois en 2006 à la 7ème biennale de Dakar, puis la même année à l’exposition black panther party for self defense, à la bank galerie, Paris. En 2007, ces recherches sont installées à l’exposition seven installations, faulconer gallery, grinnell college, Iowa,  en 2009 à l’exposition America, à Beirut Art Center au Liban.
La version finale a été montrée à l’exposition personnelle Seeing is believing que l’artiste a montée en 2010 à la galerie Hussenot à Paris

puce imprimer la fiche

Langue originale : _sans paroles
Format d'origine : vidéo
Cadre : 4/3
Chromie : Couleur
Version(s) disponible(s) : Sans paroles.

Location : 100 euros

puce réserver (mise à disposition temporaire de copie)

La location et la vente de copies des vidéos du catalogue s'adressent essentiellement aux professionnels (structures culturelles, Èducatives ou associatives), pour en savoir plus veuillez consulter la rubrique programmer