Billeterie en ligne
video
Les vidéos en ligne ont été numérisées avec le soutien du Conseil Régional du Nord/Pas-de-Calais
et des plans de numérisation 2009 et 2010 du Ministère de la Culture

SCANNER

de SCHMID Max Philipp

SUISSE, 1999, 00:07:00

Production : Freihändler
Genre : Art vidéo

Résumé :
Pendant le tournage de Scanner, un court extrait d'une scène tirée d'un film d'horreur a été montrée de façon répétée à un acteur et son visage a été filmé alors qu'il regardait la scène et décrivait ce qu'il voyait sur l'écran du moniteur. Au début, l'image a été complètement déformée par un brouillage technique et n'a été rendue que progressivement apparente et déchiffrable pour l'acteur en plusieurs séries de visionnage. À chaque séquence répétée, alors que la déformation de l'image s'atténuait, la scène d'horreur véhiculée par la description de l'acteur devenait de plus en plus vive. De même, dans la répétition des séquences, en plus de la description, l'acteur a été dirigé pour essayer d'imiter par mimétisme les personnages au fur et à mesure qu'ils lui devenaient identifiables.

Lorsque nous avons rassemblé le matériel ainsi mis en place, nous l'avons fait de manière à ce que la scène d'origine reste intacte dans le texte, mais nous avons permis consciemment à la description de rester assez vague. Bien que, dans le film original, la possibilité de libérer la tension de la scène dans une présentation explicite de violence était d'une grande importance, nous avons plutôt tenté de mettre le côté sinistre au premier plan, laissant la tension de la scène non résolue.

Le résultat est un récit en fragments qui tourne autour d'un noyau sombre. Les images n'apparaissent que fugitivement et changeantes dans l'esprit du spectateur, où elles se condensent progressivement dans une scène mystérieuse.

puce imprimer la fiche

Langue originale : _sans paroles
Format d'origine : vidéo
Cadre : 4/3
Chromie : Couleur
Version(s) disponible(s) : Sans paroles

Location : 50 euros

puce réserver (mise à disposition temporaire de copie)

La location et la vente de copies des vidéos du catalogue s'adressent essentiellement aux professionnels (structures culturelles, Èducatives ou associatives), pour en savoir plus veuillez consulter la rubrique programmer